21.10.2018Être jeune et diplômé n’assure pas la stabilité

J’ai 22 ans, un CFC d’employée de commerce en poche depuis août 2017 et si je n’habitais plus chez mes parents, je serai au social. Car comme je n’ai pas 25 ans, mon droit au chômage n’est que de 9 mois et bien évidemment je l’ai dépassé! Je recherche un emploi depuis avril 2017, j’ai envoyé plus de 150 postulations et n’ai obtenu que 4 entretiens, tous négatifs. Pourquoi? Car nous vivons malheureusement dans un système qui prône l’excellence visiblement. Pas assez d’expérience, pas d’expérience dans la branche (automobile, technique, avocat, etc.), pas l’allemand, trop jeune, trop vieux et j’en passe.

C’est malheureusement la triste réalité que je vis depuis plus d’un an et je commence à saturer, je ne demande qu’à travailler dans ce domaine pour lequel j’ai bataillé trois ans pour obtenir ce CFC si précieux et à trouver un employeur avec un peu d’humilité et de bienveillance envers les jeunes diplômés.

Je ne pense pas être la seule personne dans cette situation mais personne ne fait rien pour nous, pour moi. À part se vanter de la baisse du chômage et cacher la hausse du social, le canton ne fait rien pour arranger les choses.
 

Top