courrier des lecteurs

Prises de position des Jeunes Verts

4 nov. 2009

Arrêté fédéral sur la création d'un financement spécial en faveur de tâches dans le domaine du trafic aérien. Les Jeunes Verts valaisans refusent majoritairement cet arrêté fédéral permettant que les recettes de l'impôt sur les carburants reviennent à la caisse générale de la Confédération et à l'aviation. L'aviation constituant l'une des activités de l'homme les plus polluantes pour notre environnement, nous refusons qu'elle reçoive plus d'argent pour se développer. 2. Initiative populaire "pour l'interdiction d'exporter du matériel de guerre" Le 29 novembre prochain, les Suisses devront se prononcer sur l'initiative "pour l'interdiction d'exporter du matériel de guerre". Les Jeunes Verts valaisans tiennent à rappeler que le commerce des armes suisses est responsable, chaque année, de la mort de milliers de personnes aux quatre coins du monde. Pakistan, Birmanie, Israël, Soudan: nombreux sont les états autoritaires qui profitent des armes suisses pour asseoir leur puissance – dans la violence – sur les minorités ethniques ou religieuses. Soucieux des places de travail et de la manne financière que les exportations d'armes apportent à notre pays, le Conseil fédéral et le Parlement recommandent de refuser cette initiative. Les Jeunes Verts valaisans s'opposent à cette décision égoïste et tiennent à rassurer la population: l'exportation des armes ne représente que 0,1% de notre PIB. Par ailleurs, presque toutes les firmes d'armement ont un pied dans les secteurs non militaires et l'initiative prévoit un soutien de la Confédération pour réaffecter ces usines dans la fabrication de produits écologiques et durables. Certaines de ces firmes, telle RUAG Aerospace, ont déjà entamé cette reconversion avec succès. Actuellement, l'exportation d'armes dans les pays touchés par la guerre décrédibilise la Suisse et sa prétendue neutralité sur le plan international. Nous qui prônons la paix, refusons de vendre la guerre! Le 29 novembre prochain, disons "oui" à l'initiative pour l'interdiction d'exporter du matériel de guerre. 3. Initiative populaire "contre la construction de minarets" Les Jeunes Verts valaisans refusent à l'unanimité l'initiative "contre la construction de minarets", qu'ils jugent honteuse. Ils veulent aussi insister sur le fait que ce texte est contraire à la Cour européenne des Droits de l'homme, et donc contraire au droit suisse. Tout d'abord, ce texte vise tout simplement à supprimer la construction des minarets, ce qui va à l'encontre des valeurs essentielles de l'Etat suisse. La paix religieuse ne serait plus préservée, et l'extrémisme risquerait de croître. Il convient aussi de mentionner que cette initiative porte atteinte à une seule communauté. Les enseignements du passé permettent de voir que la discrimination d'un groupe peut avoir des conséquences désastreuses. Ensuite, il ne faut pas oublier que cette initiative ternit l'image de la Suisse, déjà passablement faible ces derniers temps sur la scène internationale, à cause notamment des rebondissements liés au secret bancaire. Pour finir, les musulmans de notre pays acceptent en très grande majorité les lois de notre pays et les règles de notre société. Personne ne devrait ainsi se prévaloir de préceptes religieux pour contourner le droit suisse. Pour toutes ces raisons les Jeunes Verts valaisans recommandent de rejeter cette initiative dangereuse pour la paix de notre pays.
par Pour les Jeunes Verts valaisans, Jérémy Savioz et Mathieu Clerc