courrier des lecteurs

Oui à la libre circulation!

12 janv. 2009

Comme dans la Bible, ils nous promettent une fois encore les dix plaies d'Egypte. Après les plombiers polonais, ce sont les roms bulgares et roumains qui vont déferler sur la Suisse en nuée de sauterelles pour provoquer misère et dévastation sous forme de chômage, baisse des salaires, hausse de la criminalité... Le refrain est connu! Les faux prophètes du pire est à venir ont pourtant raison. Tout ça finira inévitablement par arriver si nous refusons l'extension de la libre circulation des personnes avec l'Union européenne le 8 février prochain. Il nous faudra alors automatiquement renoncer à tout le paquet d'accords bilatéraux, comme le prévoit la fameuse clause guillotine. Il serait suicidaire de se priver du moteur qui a provoqué l'accélération de notre croissance économique. En Valais, la majorité des emplois, en particulier dans les secteurs du tourisme, de l'industrie et du bâtiment dépendent de nos bonnes relations avec l'Union européenne. Comme si la crise financière mondiale ne suffisait pas, il faudrait encore y ajouter une bonne couche de crise politique et économique avec nos partenaires commerciaux européens. Assez de cette démagogie destructrice d'emplois et de bien-être. Il fait bon vivre en Valais, pour que cela continue il faut dire oui à la libre circulation des personnes! Il faut qu'on nous dise aussi où sont ces fameux plombiers polonais que personne n'a encore vu déferler sur la Suisse!
par Didier Torello, PDC du Valais Romand