courrier des lecteurs

Minarets: une belle leçon de démocratie!

16 nov. 2009

Oui, vous avez bien lu! Parce qu'à entendre les débats sur l'initiative antiminarets, on a parfois l'impression que nous devrions avoir honte d'être une démocratie. Pourtant, étant catholique, je me rappelle qu'il n'y a pas si longtemps, le peuple suisse a voté pour savoir si l'ordre des Jésuites serait autorisé en Suisse, sans que les catholiques suisses ne se mettent à hurler à l'intolérance. Aujourd'hui, la communauté musulmane de Suisse comprend sûrement que cette démocratie qui soumet ses minarets au vote populaire est aussi celle qui leur permet de vivre chez nous en paix et en sécurité. Les musulmans d'ex-Yougoslavie, qui n'ont pas oublié les 8000 morts de Srebrenica, apprécient sûrement de vivre dans un pays où les problèmes des minorités religieuses se règlent avec un bulletin de vote plutôt qu'avec des bombes et des mitrailleuses. Et si les musulmans peuvent construire leurs minarets chez nous, ils retiendront que c'est parce qu'ils sont acceptés dans un pays où la démocratie a force de loi. C'est un message qui ne tombera pas dans l'oreille d'un sourd, et c'est bien ainsi. C'est pourquoi je me moque de savoir si cette votation déplaît à ces dirigeants qui voudraient censurer l'opinion des citoyens au nom de notre sacro-sainte image à l'étranger. Personnellement, je me soucie plus de vivre aujourd'hui dans un pays libre que de savoir ce que les habitants d'Honolulu penseront de la Suisse dans 150 ans.
par Jean-Cyrille Pitteloud, Sion