Courrier des lecteurs

01.02.2018Sion 2016: raviver la flamme! Qui a des allumettes?

La candidature aux JO Sion 2006 publie à raison des pages explicatives du projet. Expliquer c’est très bien. Mais totalement insuffisant pour mettre un soupçon d’émotion dans le cœur des Valaisans.

A part les médicaments, il n’y a pas beaucoup de produits qui se vendent sans un aspect émotionnel. Voiture, parfum, montre ou bijou, tout naît d’un sentiment éprouvé pour ce qui est présenté.

Dans le projet Sion 2026, on en est au niveau zéro d’une envie provoquée.

Ce ne serait pourtant pas bien compliqué de créer quelques événements susceptibles d’impliquer la population, et accessoirement d’en faire parler dans les médias : la plus grande descente aux flambeaux du monde sur la piste de l’Ours, la projection s’un sigle géant « Sion 2026 » sur le Haut-de-Cry, la coloration du Rhône en rouge pendant quelques heures, la levée d’une Matze parcourant les régions, etc…

Mais il est vrai que ça demande un minimum d’imagination. Et ça…

Gérard Sermier, 1125 Monnaz
Top