courrier des lecteurs

La meilleure des religions

11 févr. 2010

Massacres des amérindiens, des aborigènes, l'holocauste des juifs européens. Colonisation de continents entiers: Afrique, Amériques, Australie, Moyen-Orient, Inde, Chine. Guerres du Moyen Age, napoléoniennes, 1870, 1914-1918, 1939-1945, Irlande du nord, Corée, Vietnam, Algérie, Liban, Yougoslavie, Iraq et Afghanistan: tous des conflits d'origine chrétienne au nom de "la bonne parole", de la liberté ou du capitalisme. 1947: les juifs s'emparent de leur "Terre promise" (promise par qui?) suite à une décision onusienne non démocratique. Cela fait plus de septante ans: conflit sanglant et suicidaire. Les Jurassiens, comparables aux Palestiniens, se sont battus depuis 1815 pendant 165 ans pour récupérer une partie de leur territoire (évêché de Bâle) en 1979, annexé au canton de Berne par une décision unilatérale du congrès de Vienne. Pourquoi n'aiderions-nous pas les Palestiniens à retrouver leur terre natale au lieu de les laisser croupir dans des camps ou en exil et créer un territoire élargi au Liban, à la Syrie, la Jordanie, la Cisjordanie, à Gaza et à Israël, où juifs, arabes et chrétiens vivraient ensemble dans un seul pays au gouvernement démocratique et fédéral semblable au nôtre, au lieu de soutenir les juifs dans leur conquête irresponsable? Mgr Gaillod, lors d'une conférence à Crans-Montana, interpellé par l'un de mes protégés de 17 ans, disait ceci: "Il n'y a pas de religion meilleure l'une de l'autre. Chaque religion prêche le même but: atteindre le sommet de la vie, la mort et le renouveau, tel celui d'une montagne en empruntant des itinéraires différents." Puisse-t-il être entendu pour enfin cesser de nous battre sur notre minuscule planète perdue au fin fond de l'immensité de l'univers.
par Claude Bourquin, Savièse