courrier des lecteurs

La copropriété et son administrateur

30 janv. 2012

Dans une copropriété, les copropriétaires donnent un mandat à l'administrateur, par lequel celui-ci s'oblige, dans les termes de la convention, à gérer l'affaire dont il s'est chargé, contre rémunération. Or, il s'avère que l'administrateur ne respecte pas toujours le règlement d'utilisation et d'administration inscrit au Registre foncier, ainsi que le Code civil suisse (art. 712). Alors, que faut-il faire si cette personne prend des mesures de son propre chef, sans l'approbation des copropriétaires, alors que cela concerne les charges de la copropriété? Eh bien, sachez, chers copropriétaires, qu'un simple courrier adressé au juge du district peut s'avérer parfois utile. Aussi, lors d'une assemblée générale, toute décision à prendre doit impérativement figurer à l'ordre du jour et être validée par les copropriétaires. Dorénavant, lors de votre prochaine assemblée, assurez-vous que l'administrateur a bien rempli sa fonction.
par Pierre Broccard, Conthey