courrier des lecteurs

Karma ou charisme?

15 juin 2009

Intéressante mise en perspective par Michèle Pralong du trio " Federer, Clooney, Obama " : le style, la classe, la délicatesse. Mais pourquoi donc parler de " karma " alors qu'il s'agit en fait de " charismes " (du grec " charis ", la grâce), de dons qu'ils ont reçus et cultivés tout au long de leur vie actuelle et unique ? Quant au " karma ", il s'inscrit dans la conception hindouiste de la réincarnation : à sa mort, l'homme emporterait avec lui le poids, positif ou négatif, attaché automatiquement aux actes bons ou mauvais posés durant sa vie, ce qui lui permettrait d'accéder à une nouvelle existence, supérieure ou inférieure. Les amortis de Federer, la force tranquille d'Obama, l'assurance de Clooney, seraient-ils dus à des antécédents dans des vies antérieures ? Ne sont-ils pas le fruit du travail, de l'intelligence et du cœur ? Federer est unique. Comme chacun-e de nous !
par François-Xavier Amherdt, professeur à l'Université de Fribourg