courrier des lecteurs

Ecologie: agir en connaissance de cause

30 janv. 2013

Malheureusement, je remarque qu'il est indispensable de faire rimer "écologie" à "économie" pour sensibiliser la plupart de nos concitoyens au triste état de notre planète. Avec un peu de hauteur de vue, il est pourtant assez aisé de remarquer que si l'on veut garder un semblant de confort pour les temps à venir, nos habitudes quotidiennes doivent changer. Elles ont la vie dure, ces habitudes, mais elles risquent aussi précisément de nous rendre la vie dure, et plus tôt qu'on ne le croit. Certes, le problème est mondial et les entreprises sont les principales actrices de l'empoisonnement de notre planète, mais il est du devoir de tout un chacun, partout, d'agir vers une vie plus propre, moins nocive pour notre environnement. Croire que nos actes n'ont pas d'influence sur le phénomène n'est qu'un subterfuge pour continuer à fermer les yeux sur un problème qui n'en est qu'à sa genèse! Renseignez-vous sur l'impact écologique de vos faits et gestes, agissez dans le bon sens, c'est une façon simple de préserver durablement votre mode de vie confortable, pour vous, votre descendance et Mère Nature!
par Lionel Fragnière, Monthey