courrier des lecteurs

Droits d'auteur: de quoi grincerdes dents

11 janv. 2010

Sonntag.ch nous apprend que la SUISA (tous les organisateurs de manifestations et les musiciens connaissent bien...) a encaissé en 2008 150 millions de francs de taxes/droits d'auteurs dont un cinquième, 30 millions, est ponctionné pour les frais administratifs et du personnel. Sur ces 30 millions, 20 sont pour les salaires. De plus, SUISA couvre 65% de la prévoyance professionnelle de ses 168 employés contre 50% pour le privé... Et M. le directeur, Andreas Meyer, s'octroie un salaire brut de seulement 357 420 francs (celui du directeur de Suisse Tourisme n'est que de 322 396 francs). Qui plus est, la SUISA a un conseil d'administration de 15 personnes grassement payées: – 1050 francs de jeton de présence par administrateur... – 40 000 francs de forfait pour le président du conseil... – 20 000 francs pour le vice-président... Les organisateurs souvent bénévoles apprécieront, surtout lorsqu'ils finissent par être mis aux poursuites comme je l'ai été, pour une manifestation largement déficitaire.
par Fernand Clément, Martigny