Courrier des lecteurs

29.09.2020Constructions illicites Verbier

L’affaire dite des constructions illicites à Bagnes, c’est l’affaire de tous, citoyennes et citoyens de notre commune, de notre canton. Plus de cinq ans sont passés depuis l’éclatement de cette affaire. Aujourd’hui, je suis révolté à l’idée de passer à la caisse pour payer l’incompétence de certains.

Quelques questions à ce sujet:
1. Combien ont coûté les multiples expertises effectuées sur mandat de la commune et du canton?
2. Combien ont coûté et coûteront encore les frais d’avocats, de procédure et de justice?
3. Qui va payer? Nous, citoyens? Réveillons-nous!

Etes-vous prêts à ce qu’on ponctionne dans votre porte-monnaie, votre argent pour régler toutes ces factures dont je n’ose même pas imaginer le montant total? N’est-ce pas aux responsables de payer la note? Je ne suis pas d’accord d’éponger tous ces frais liés aux agissements de certaines personnes sans scrupule. Cet épisode ternit une fois de plus notre région, notre canton. 

Et au-delà de l’aspect financier et juridique de cette affaire, il y a aussi l’aspect humain. J’ai une pensée pour ces personnes qui ont subi ces dernières années, des pressions liées aux affaires des constructions: employé(e)s communaux, (certains) architectes, entrepreneurs, commerçants, citoyens… Tous ces gens, je l’espère, retrouveront peut-être un peu de sérénité à la fin de ce sombre épisode. 

Je souhaite bon courage au futur Conseil de la nouvelle commune Val de Bagnes à qui revient la lourde tâche de reprendre toutes ces casseroles pour la prochaine législature.

Martin Lehner, 1936 Verbier
Top