17.11.2017Constituante confisquée

La participation citoyenne à la constituante est déjà complètement sous contrôle des milieux politiques, partisans, avides de pouvoir et divisés. Les deux options offertes ne sont que des leurres. Il est urgent de dépolitiser le débat, si on veut une Constitution qui puisse tenir la route sur au moins un demi-siècle.
Pourquoi obliger les citoyens apolitiques à passer par le filtre d'un parti?
Pourquoi organiser une votation coûteuse dans laquelle seuls ceux qui auront les moyens de faire campagne seront élus?
Pourquoi s'inquiéter autant du financement?
On a tout simplement posé le problème à l'envers.
Tout candidat devrait pouvoir se présenter de façon personnelle et devrait être bénévole.
On pourrait tirer au sort parmi ces candidats les membres de la constituante.
On résoudrait d'un seul coup tous les problèmes posés par la politisation et le financement. On obtiendrait un travail axé par définition sur le bien commun, avec une économie de moyens. La politisation reste la solution la plus chère, civilement et financièrement. De plus, et par principe, n'appartient pas à ceux qui exercent le pouvoir d'en définir les règles.

Top