Courrier des lecteurs

18.01.2021Consommation courante, sans courant

Le 13 janvier 2021 (il y a comme un arrière-goût de 13 mars…), le Conseil fédéral renforce ses mesures contre l’épidémie de Covid-19. A la majorité de ses membres, sur proposition du ministre de la santé, il établit une liste de biens de consommation courants. Les boutiques, comme les grandes surfaces, se trouvent maintenant face à la bêtise humaine. 

Certains rayons seront bâchés, d’autres au contraire seront toujours accessibles. Pour le définir, la méthode est simple, on croise un sondage réalisé à la fin du printemps 2020 avec une liste, certainement, établie lors de l’épidémie de grippe espagnole. Le résultat doit permettre à tout Suisse de s’approvisionner en biens de consommation courants pouvant lui servir durant l’hiver 20-21.

C’est ainsi que nous pourrons dès aujourd’hui, jardiner, nous éclairer à la bougie et bricoler. Exit les chaussures de neige, les manteaux d’hiver et autres moufles. Nous n’en avions pas besoin au printemps, nous n’en aurons pas besoin cet hiver. Et puis, après tout, le Conseil fédéral vous a laissé trois jours pour vous entasser dans des magasins et faire vos réserves! Il fallait saisir l’occasion!

Comment ne pas être agacé face à toute cette incohérence? Comment ne pas rire jaune en entendant que vu que les plantes avaient manqué aux Suisses ce printemps, elles leur manqueront aussi en plein hiver? Comment expliquer à M. Berset et à ses collègues que nous nous éclairons tous à l’électricité depuis des décennies et qu’il serait plus utile de pouvoir acheter des ampoules que des bougies? Ne serait-il pas mieux, finalement, d’arrêter avec toutes ces mesures bricolées et d’apprendre à vivre avec ce virus, en gardant distances, masques et gel «alcoolisé»?

Narcisse Siggen, 3966 Réchy
Top