11.05.2018Concilier la vie professionnelle avec la vie personnelle des femmes et des hommes en Valais

Pendant que l’égalité hommes/femmes au niveau des salaires n’est toujours pas atteinte en Suisse, "Le Nouvelliste" nous abreuve de clichés traditionnels sur le rôle des mères en Valais.

Ainsi, on apprend selon les conseils de Malik Hammoutène du mercredi 9 mai, que les mères désirant travailler doivent faire profil bas et accepter d’en faire plus pour le même salaire. Si vraiment on n’y arrive pas, on peut encore s’orienter vers des professions d’assistance, déjà fortement féminisées et où le salaire médian est plus bas que les autres. Le champ des possibles professionnels pour les femmes qui ont des enfants se réduit à ras les pâquerettes.

La contribution des femmes à la société dans toutes les professions et tous les échelons, le besoin d’exister en dehors de son rôle de mère, l’épanouissement professionnel sont autant de thèmes minorisés. Jamais le rôle du père n’est évoqué dans ce contexte, alors que c’est justement en partageant les tâches et la charge mentale de l’organisation du foyer qu’on permet aux mères d’espérer atteindre l’égalité.

J’attends de ce média valaisan de nous proposer d’autres horizons aux femmes et aux hommes de ce canton, qui ont des enfants et qui veulent également contribuer avec leurs compétences professionnelles dans cette société.

 

Top