Courrier des lecteurs

01.07.2019Cessons la dérive médiatique à l’encontre de CMA

Cela fait deux ans déjà que les médias rabâchent continuellement les différents conflits et critiques liés à la société des remontées mécaniques de Crans-Montana. Notre patience est à son seuil de tolérance et ainsi nous souhaitons vous amener un autre regard que nous portons sur le domaine skiable qu’offre la station.

N’avez-vous jamais eu l’opportunité d’arpenter les pistes de ski et d’y découvrir pléthore de restaurants d’altitude, chacun avec une particularité propre à satisfaire au mieux ses clients? L’ambiance y est chaleureuse et bon enfant. Quant aux jeunes, si l’envie leur prend de vouloir s’éclater en exécutant des figures de style, planche de surf aux pieds ou alors en stilettos à minuit, tout leur est possible, à 2500 m d’altitude! Il est impératif de reconnaître la vision avant-gardiste du groupe Vitek car lorsque les anciens actionnaires majoritaires étaient propriétaires, le domaine skiable n’était de loin pas aussi accueillant qu’il l’est actuellement.

Acceptez, Mesdames et Messieurs, l’audace des investissements effectués par des «non-indigènes» car les actions ont été vendues par des personnes qui le regrettent maintenant, cela est ridicule.

Ne pleurez pas sans cesse mais allez plutôt de l’avant! Surmontez vos jalousies et rancœurs car elles ternissent la belle image de Crans-Montana et surtout celle des habitants qui œuvrent tout au long de l’année pour rendre ce lieu si magique.

Véronique Sistek, 1095 Lutry
Top