26.04.2018CC et Dieu

À propos de « Ce qu’il voudrait nous dire », livre de C. Constantin sur les JO, dans "Le Nouvelliste" du 24 avril 2018.

Risquons quelques bribes de réponses théologiques à Christian Constantin. «Je ne sais pas si Dieu croit en moi» : réponse oui, il croit en chaque être humain fait à son image.

«Je ne sais pas s’il est avec moi»: personne ne sait ce que Dieu pense de l’organisation des JO 2016 à Sion. Il est avec tous, autant les partisans que les adversaires, comme avec les défenseurs des autres candidatures. Il ne prend pas parti, en l’occurrence. Il laisse les instances discerner, et leur donne son Esprit pour que la décision soit la plus juste possible.

«Mais il doit savoir que je le remercie de m’avoir fait naître et vivre en Valais»: il le sait, Christian, tu peux le lui dire dans la prière quotidienne. Il aime l’action de grâce et la capacité d’émerveillement; il entend la voix du cœur profond, qu’elle soit exprimée sur la place publique ou dans le secret de sa chambre. En tous cas, je salue le Seigneur de ta part.

Abbé François-Xavier Amherdt
Professeur de théologie à l’Université de Fribourg

Top