Courrier des lecteurs

31.01.2018Ça suffit ! Respectons les travailleurs et leurs conditions de travail !

Dernièrement, un grand parti suisse, dont je ne citerais pas le nom pour une fois, a pris la peine de tirer à boulets rouges sur les conditions de travail en Suisse. A écouter ces gens, le partenariat social, les conventions collectives et la protection des travailleurs ne méritent pas leur place dans ce pays. Au contraire, ils ont un frein au développement et à la prospérité économique. Ces personnes sont à la limite de regretter le travail des enfants, la semaine de 60 heures, le retour des corvées, voire même de l’esclavage.

Je m’étonne toujours du soutien toujours plus nombreux qu’ils obtiennent de la part de citoyens que se trouvent être des employés, de modestes travailleurs qui triment toute la journée pour joindre les deux bouts. Et là pas de distinction de nationalité, tant les Suisses que les étrangers sont des travailleurs acharnés qui méritent du respect et de la considération !

Quand ce parti promet de défendre les travailleurs suisses et la classe moyenne et que de l’autre côté il se permet de détruire les conditions de travail suisse, j’ose dire qu'ils nous trompent ! Le Code des obligations est très léger : 4 semaines de vacances pour tous (cinq semaines jusqu’à 20 ans), pas de restriction d’horaire de travail (la loi dit maximum 50 heures/semaine), pas de salaire minimum, etc.

Si aujourd’hui vous avez de meilleures conditions de travail que celles-ci-dessus ce n’est pas grâce à ce grand parti. C’est grâce aux travailleurs, associés en syndicat, que se sont battus pour de meilleures prestations. Alors, ouvriers, travailleurs, employés et même patrons de PME, ne vous laissez pas berner par ces faux discours et regardez qui sont vos vrais défenseurs !

AYMON Valentin
Député-suppléant PS

Top