courrier des lecteurs

Un nouvel "âge" est né!

15 janv. 2010

Après l'âge de la pierre, l'âge du bronze, l'âge du fer, voilà qu'arrive l'âge du fric! Pour tous les âges, ça devient difficile à supporter. Pas convaincus? Alors, relevons notre boîte aux lettres, et ce ne sont pas que des bons vœux qui arrivent. Déjà en fin d'année, la Municipalité nous transmettait son bonjour avec la prime pour la pollution. Avec le clin d'œil de l'ESR, qui nous électrise, on nous prévient que l'augmentation est dans l'air, mais qu'il y a aussi possibilité d'économiser. Ben voyons! Quant à la caisse-maladie, ses "souhaits" nous arrivent avec l'augmentation de la prime annuelle automatique. Il ne nous reste plus qu'à méditer, agrippés au radiateur, bien que là aussi, la facture chauffe. C'est là que cette citation me semble être au goût du jour: donner des vœux en cette année 2010 revient à peu près à souhaiter bonne nuit à un sans-abri! Il serait temps que l'on arrête de taxer le citoyen par de nouvelles augmentations annuelles. Rendez-vous donc à la prochaine déclaration d'impôts où l'addition, là encore, sera plus présente que la soustraction. Bienvenue dans ce nouvel âge, chers ponctionnés! Et que cette année vous pénètre de... l'insignifiance des choses! Avec les meilleurs vœux de la TVA!
par Antoine Sartoretti, Sion