courrier des lecteurs

Guide de montagne

26 févr. 2015

Le paradoxe d'être guide de montagne est que le même jour dans le Matin Dimanche notre profession est mise au pilori par une décision judiciaire à l'encontre d'un guide valaisan et cette même profession est louée pour l'efficacité du sauvetage lors de l'avalanche du Grand-Saint-Bernard. A l'instar d'un pilote d'avion ou d'un chirurgien, le guide a une obligation de résultat, car la moindre erreur peut être mortelle. Mais l'homme est faillible par nature et la montagne, si belle qu'elle soit, reste dangereuse. L'essence même de la profession est de vous emmener en montagne, non pas en cherchant le risque comme dans la profusion d'images extrêmes dont nous abreuvent les divers médias, mais au contraire, en éliminant par l'expérience et la connaissance au maximum les risques. Un accident peut toujours arriver, comme sur la route ou en avion. Parfois même sans en être responsable. Mais cela reste une exception rarissime et nous pouvons vivre avec cet état de fait. L'autre image du guide fut donnée par l'intervention exemplaire des secours valaisans à la Combe des Morts samedi dernier. Ce jour-là, une bonne vingtaine de guides du bureau des guides de Verbier ont laissé leurs clients, leur occupation, leur famille pour porter secours aux victimes, en faisant fi du danger et des conditions difficiles. Avec beaucoup d'engagement ils cherchèrent et trouvèrent les victimes même s'ils ne purent plus grand choses pour elles. Certains guides ont des fonctions doubles comme guide et ambulancier, guide et pilote d'hélicoptère, guide et chef des secours, guide et médecin. Appuyés par la centrale 144, la police, trois hélicoptères, les maîtres-chiens, les médecins et la colonne de secours, l'ensemble de cette chaîne est d'une grande efficacité et en tout temps à votre service. A vous de choisir quelle image vous voulez garder du guide après ces deux articles. Mais le guide de montagne sera toujours le meilleur garant pour votre sécurité en plus de toute l'expérience, connaissance et amitié qu'il peut vous apporter.
par Pierre Boven, Martigny