Nombre record de créations d’entreprises en Suisse en 2020, malgré le Covid-19

2020 est une année record en termes de créations d’entreprises, selon les chiffres de l’IFJ publiés vendredi. 46’842 nouvelles inscriptions de sociétés ont été enregistrées en Suisse.

02 janv. 2021, 11:29
En Suisse romande, le Valais est en haut du classement. (illustration)

Malgré le coronavirus, 2020 est une année record en termes de créations d’entreprises. En Suisse, 46’842 nouvelles inscriptions de sociétés ont été enregistrées auprès du registre du commerce.

Cela représente une augmentation de 5,3% par rapport à 2019, qui était déjà une année record, a indiqué l’Institut des jeunes entrepreneurs (IFJ) vendredi dans un communiqué. Il estime que ce chiffre est «un signal positif pour le bon fonctionnement de l’économie nationale» et montre que «malgré les mesures économiques contraignantes, les créateurs d’entreprises sont confiants».

Valais en tête en Suisse romande

Obwald est le canton qui connaît la hausse la plus grande (+38,2% de nouvelles entreprises par rapport à l’année précédente) et Schaffhouse la baisse la plus forte (-12,1%). Le Tessin, un canton durement touché par la pandémie, voit aussi une diminution marquée du nombre de créations d’entreprises (-10,6%).

En Suisse romande, le Valais est en haut du classement (+9%) suivi de Fribourg (8,9%). Vaud est le seul canton à afficher une baisse du nombre de nouvelles start-ups (-4,5%).

Mais Genève est le canton romand avec le «plus grand esprit d’entreprise», selon l’IFJ, avec 7,46 nouvelles entreprises pour 1000 habitants. Suivent le Valais (5,82) et Vaud (5,38). La moyenne nationale se situe à 5,78. Zoug (18,8) est sur la première place du podium et Uri (2,96) ferme la marche.

Artisanat en tête

Les mesures liées au coronavirus ont impacté la création d’entreprises au premier semestre, qui a enregistré une baisse par rapport à la même période l’année précédente. Mais cette baisse a été largement rattrapée au deuxième semestre, d’après l’institut.

Les secteurs les plus concernés par les nouvelles start-ups sont l’artisanat, le conseil, le commerce de détail ou encore l’immobilier. Les quatre formes juridiques les plus courantes ont connu une augmentation de nouveaux enregistrements: société à responsabilité limitée (+6,4%), raison individuelle (+4,3%), société anonyme (+4,1%) et société en nom collectif (+6,2).