Coronavirus: le patron de Roche ne veut pas de baisse de salaire malgré la crise

Si Roche est touché par la crise du coronavirus, son patron n'entend pas renoncer à une partie de sa rémunération de près de 6,2 millions de francs. Son salaire a déjà été volontairement réduit durant sa carrière.

27 juin 2020, 08:43
Christoph Franz a un salaire de près de 6,2 millions de francs. (Archives)

Le président du conseil d'administration du groupe pharmaceutique bâlois Roche, Christoph Franz, ne veut pas renoncer à une partie de ses revenus par solidarité. Il ne voit aucune raison à cela, indique-t-il dans une interview publiée samedi dans le Tages-Anzeiger.

"Roche est également touchée par la crise, mais dans une ampleur qui n'implique pas de prendre de telles mesures", a répondu le manager, interrogé s'il souhaitait faire don d'une partie de ses quelque 6,2 millions de francs de rémunération.

Roche est également touchée par la crise, mais dans une ampleur qui n'implique pas de prendre de telles mesures.
Christoph Franz, président du conseil d'administration de Roche

Il a déjà réduit volontairement son salaire plusieurs fois dans sa vie professionnelle, "par exemple chez Swiss pour promouvoir les processus de changement parce que la situation dans les entreprises était difficile", souligne M. Franz.