Coronavirus: l'Euro 2020 de football est reporté d'un an

En raison du coronavirus, l'UEFA a décidé de reporter l'Euro 2020, prévu initialement du 12 juin au 12 juillet. Le tournoi aura lieu l'année prochaine.

17 mars 2020, 13:47
Le tournoi, qui devait se dérouler du 12 juin au 12 juillet de cette année, aura finalement lieu du 11 juin au 11 juillet 2021.

L'UEFA a décidé, au sortir d'une longue journée de vidéo-conférence avec toutes les parties prenantes, de repousser l'Euro d'un an, en raison de la pandémie de coronavirus. Le tournoi, qui devait se dérouler du 12 juin au 12 juillet de cette année, aura finalement lieu du 11 juin au 11 juillet 2021.

L'instance faîtière a par ailleurs prolongé la suspension de la Ligue des champions et de l'Europa League, jusqu'à ce que la situation sanitaire s'améliore. L'idée, en repoussant l'Euro, est de pouvoir terminer les championnats nationaux - tous à l'arrêt - ainsi que les deux Coupes d'Europe.

Cette option a le mérite d'éviter deux scenarii qui n'avaient que peu (voire pas) d'adeptes, à savoir un Euro à huis clos ou l'annulation pure et simple de cette seizième édition marquant le 60e anniversaire de la compétition. Une édition casse-tête puisque organisée sur l'ensemble du continent, dans douze pays différents. Ce qui, dans le contexte actuel de restriction des déplacements et des fermetures partielles de frontières, n'était pas possible.

 

 

Le report doit aussi permettre à l'UEFA de limiter les pertes financières. Selon les chiffres officiels, l'Euro 2016 a affiché un chiffre d'affaires de 1,92 milliard d'euros, générant plus d'un milliard en droits TV et, au final, 850 mio d'euros de bénéfices.

Ce changement dans le calendrier n'est toutefois pas sans conséquence, puisque la période de juin-juillet 2021 était normalement bloquée par la FIFA et sa nouvelle Coupe du monde des clubs programmée en Chine, compétition sur laquelle la Fédération international fonde beaucoup d'espoirs, notamment en terme de retombées financières.

Quel impact économique?

Autre téléscopage en vue, celui avec le Final Four de la Ligue des Nations, initialement prévu en juin 2021. Un mois durant lequel doivent normalement avoir lieu deux journées des éliminatoires de la Coupe du monde 2022... Un Mondial qui, puisque attribué au Qatar, chamboule déjà le calendrier classique en étant organisé entre le 21 novembre et le 18 décembre.

L'UEFA va désormais mettre sur pied deux groupes de travail, le premier pour évaluer l'impact économique de sa décision et le second, avec des représentants des clubs et des ligues nationales, pour établir tant que faire se peut un calendrier. Sachant que tout dépend, forcément, de l'évolution de la pandémie de Covid-19.