Réservé aux abonnés

Coronavirus et examens: la souplesse des universités en question

Jusqu’où les universités doivent-elles adapter leurs évaluations au contexte de la pandémie? Débat entre une étudiante de Saxon et un étudiant de Vex.

24 avr. 2020, 12:00
Alicia Reuse est étudiante en médecine à Fribourg. Jonas Follonier, en philosophie et littérature française à Neuchâtel.

Les universités romandes adaptent leurs examens à la crise du coronavirus. A part à Fribourg qui gérera les situations particulières au cas par cas, les échecs de la session d’été ne porteront exceptionnellement pas à conséquence. Un régime particulier qui ne suffit pas à combler certains syndicats d’étudiants, qui demandent que les examens soient réputés réussis, sans que les candidats n’aient à les passer.

Qualité de l’enseignement...