Une publication de CODE41

CODE41 dévoile le Mecascape : un projet horloger unique au monde

La marque CODE41 sort son dernier produit et propulse un ovni sur le devant de la scène horlogère. Depuis le 2 novembre, le Mecascape, pour «mechanical landscape», se pose en véritable game changer et s'éloigne des habituels cadrans ronds en proposant un paysage horloger au design audacieux et raffiné.

CODE41, tout juste six ans au compteur, continue d’affoler les statistiques en remportant les paris les plus fous ! Première marque communautaire d’horlogerie mécanique, elle est créée par Claudio D’Amore, longtemps designer des plus grands noms, dans le but avoué de démocratiser une industrie un peu trop élitiste. Suite au succès phénoménal de la première Anomaly, financée via une campagne de crowdfunding, CODE41 se lance à la conquête de la stratosphère.

Au coeur de l’entreprise, c’est la communauté qui joue le rôle de force motrice : par le biais du vote, la voix de chaque membre est prise en compte à chaque étape créative et stratégique. En parallèle, la marque communique en toute transparence sur l’origine des composants et les prix pratiqués grâce à son label TTO, et a opté pour un modèle Direct-to-Consumer limitant les intermédiaires au profit des consommateurs.

Alignant depuis 2016 d’éclatantes réussites — six collections, toutes victimes de leur succès, et une communauté toujours plus nombreuse — CODE41 affiche des produits d’excellence à prix défiant toute concurrence, ainsi qu’une éthique commerciale irréprochable.

Et ce n’est certes pas le Mecascape, son plus ambitieux projet à ce jour, qui infléchira la tendance ! En gestation depuis les débuts de la marque, l’objet a provoqué chez les amateurs de belles montres un engouement frénétique lors de sa révélation en décembre 2021. Depuis, ces derniers ont couvé le bébé de toutes leurs attentions, épaulant CODE41 dans le choix des composants et des fonctions, et prenant leur mal en patience avant qu’ouvrent les précommandes, le 2 novembre prochain. On l’aura compris, il ne s’agit pas ici d’un banal garde-temps. Injectant une généreuse dose de sang neuf dans un concept vieux comme le monde, le Mecascape se fraye un chemin entre montre et pendules, inventant enfin la voie du milieu — les paysages horlogers. Au coeur d’une industrie plongée dans un demi-sommeil, CODE41 seule semble n’avoir pas oublié de quoi sont faits les rêves, et comment les réaliser.

Le Mecascape, en effet, est une authentique licorne horlogère. Brillant de mille feux, celui qu’on a souvent qualifié d’ovni semble bien parti pour se tailler une place de choix, que ce soit dans nos poches ou sur nos bureaux. À tout juste 8mm d’épaisseur, il jouit d’une robustesse à toute épreuve grâce à son châssis en titane grade 5, tandis que l’écran de saphir inrayable traité anti-reflet autorise à l’emporter partout avec soi. Effet waouh garanti ! Mais le clou du spectacle, c’est le coeur battant du Mecascape, savante géométrie de ponts et de rouages mise à nu pour le plaisir des amateurs comme des néophytes. Décomposé comme jamais auparavant dans un garde-temps, le mouvement prend des allures de sculpture vertigineuse, tout en promettant une lisibilité optimale.

Par un magnifique jeu de contraste, cinq compteurs, dont un second fuseau horaire pour les bourlingueurs, donnent l’heure en coup d’oeil. Quant aux réglages, deux couronnes moletées et un bouton poussoir y suffisent, ainsi qu’à remonter l’objet pour une huitaine de jours en marche autonome. Loin des inutiles curiosités de cabinet, le Mecascape est le mariage réussi de l’innovant et du fonctionnel, aussi à l’aise en mode nomade qu’en usage domestique. Dans son étui en cuir italien doublé de microfibre lors de vos déplacements et en décoration d’un meuble à la maison, où il s’attirera des regards admiratifs depuis son socle métallique. Objet singulier s’il en est, le Mecascape comptera avec une multitude de déclinaisons de contrastes afin de s’adapter aux goûts et aux couleurs de chacun…

Un véritable paysage horloger

Les années se suivent mais ne se ressemblent pas chez CODE41, toujours à la pointe de l’horlogerie 3.0. Elle semble lointaine, l’époque où la jeune start-up passait pour une simple empêcheuse de tourner en rond aux yeux d’une industrie visiblement agacée qu’on lui tende un miroir.

Six ans plus tard, la recette CODE41 aligne les miracles : des prix imbattables grâce à l’adoption d’un format libéré des contraintes commerciales traditionnelles, une réputation irréprochable grâce au fameux label TTO, gage de totale transparence et, bien sûr, l’écosystème communautaire hyper interactif qui lui donne une place à part dans le coeur du public.

L’ambition seule ne saurait garantir une telle réussite ; ici, nous avons affaire à une équipe de passionnés dont le moteur consiste à partager avec le plus grand nombre la folle aventure de la création un objet horloger d’exception. Et c’est cet intense frisson qu’ils nous offrent à nouveau avec le Mecascape, machine de rêve à nulle autre pareille.

1080x1080-Mecascape-Sublimation-Ed1Packaging-133

Ouverture des précommandes!


Vous souhaitez être parmi les premiers au monde à acquérir cet objet du temps unique et inédit ?

Le Mecascape est disponible à partir du mercredi 2 Novembre à 15H (CET) en précommande sur www.code41.com/fr/