Vincent Savioz, le jeune Ayentôt qui photographie les mystères de l'espace

chargement

Astronomie Vincent Savioz photographie les étoiles, les nébuleuses et les galaxies depuis deux ans. Portrait.

  18.08.2017, 16:25
Lecture: 5min
Premium
Lorsqu'il n'est pas à l'école, Vincent Savioz passe la majeure partie de son temps à l'observatoire d'Arbaz.

«L’objet le plus proche que j’aie photographié ? Ca doit être l’amas des Pléiades, à environ 450 années-lumières de la Terre.» Une année-lumière équivalant à 10 000 milliards de kilomètres, on comprend assez rapidement que Vincent Savioz n’est pas un photographe comme les autres. Voilà maintenant deux ans que l’Ayentôt dirige son objectif vers le ciel, vers ses amas d’étoiles et ses galaxies. 

L’astrophotographie, mais aussi l’astronomie de manière plus générale, il en a fait sa passion depuis que l’un de ses...

À lire aussi...

FestivalFolklore: Evolène va vivre des «Instants CIME»Folklore: Evolène va vivre des «Instants CIME»

JardinsVille de Sion: on vous emmène dans les coulisses des jardiniers de la capitaleVille de Sion: on vous emmène dans les coulisses des jardiniers de la capitale

SuccèsLes Kényans perpétuent la tradition lors de la course Thyon-DixenceLes Kényans perpétuent la tradition lors de la course Thyon-Dixence

FestivalVision Art Festival: un air de Wes Anderson flotte à Crans-MontanaVision Art Festival: un air de Wes Anderson flotte à Crans-Montana

ArchéologieA Saint-Léonard, la découverte de 13 menhirs réveille l’intérêt pour le patrimoineA Saint-Léonard, la découverte de 13 menhirs réveille l’intérêt pour le patrimoine

Top