24.05.2018, 20:43

Une mécène du Haut-Plateau sauve la Fondation Arnaud

Premium
chargement
Passionnée d'art aborigène contemporain, Bérengère Primat reprend la Fondation Arnaud, qui devient la Fondation Opale.

Lens Descendante d’une riche famille d’industriels français, Bérengère Primat reprend le centre, appelé à devenir un lieu de dialogue entre art aborigène et art contemporain.

Sur le Haut-Plateau, c’était un secret de Polichinelle. Bérengère Primat, collectionneuse, mécène passionnée, résidente de Crans-Montana depuis quinze ans, avait partagé son amour de l’art aborigène pour la dernière exposition de la Fondation Pierre Arnaud. Et c’est par elle qu’est venu le salut du centre sis sur les bords du lac du Louché, à Lens. 

Descendante d’une riche...

À lire aussi...

RepriseCoronavirus: 100 francs offerts à tous les AyentôtsCoronavirus: 100 francs offerts à tous les Ayentôts

GastronomieCrans-Montana, un nouveau chef au Crans Hotel & SpaCrans-Montana, un nouveau chef au Crans Hotel & Spa

DécryptagePourquoi Chamoson fait venir des pierres d’Italie pour sécuriser ses torrentsPourquoi Chamoson fait venir des pierres d’Italie pour sécuriser ses torrents

TerroirChamoson: à la découverte de la biodiversitéChamoson: à la découverte de la biodiversité

FormationSierre: une plateforme pour rapprocher les futurs apprentis et les patronsSierre: une plateforme pour rapprocher les futurs apprentis et les patrons

Top