30.09.2020, 18:40

Un pôle musical qui s'impose comme une évidence sur les hauts de Sion

chargement
Thierry Debons, directeur du Conservatoire cantonal, Christophe Darbellay, chef du Département de l'économie et de la formation, Aurélien d'Andrès, directeur de la HEMU Valais-Wallis, et Philippe Varone, président de Sion.

Enseignement A l'automne 2023, les écoles de musique réparties dans la ville de Sion seront regroupées sur le site actuel de la HES-SO Valais-Wallis dans le quartier de la Sitterie. Le Conseil général a approuvé mardi soir un crédit d'engagement de 11,7 millions de francs.

Il aura fallu six ans de réflexion et un vrai alignement de planètes pour que le projet d’un pôle musical sédunois trouve sa concrétisation. Et mardi soir, lors du plénum du Conseil général de la ville, c’est un vote à l’unanimité qui est venu donner le dernier feu vert pour que cette réunion des principales écoles et hautes écoles de musique de Sion puisse voir le jour sur un site unique, à savoir celui de la Sitterie sur lequel est actuellement installée la HES-SO Valais-Wallis.

A l’automne 2023, donc, la Haute école de musique Valais-Wallis, le Conservatoire cantonal, l’Ecole de jazz et de musique actuelle (EJMA-Valais), l’Harmonie municipale et la Fondation Sion Violon Musique (qui regroupe le Sion Festival, l’Académie Tibor Varga et le Concours international de violon Tibor Varga) pourront prendre leurs nouveaux quartiers. Et les travaux, pour lesquels un crédit d’engagement de 11,7 millions de francs a été validé par le Conseil général, pourront débuter dès que la Haute école d’ingénierie aura rejoint le campus Energypolis au sud de la ville.

 

Nous avons pu parler d’une seule et même voix et faire connaître nos besoins conjoints, ce qui a facilité le dialogue avec la Ville.
Thierry Debons, directeur du Conservatoire cantonal

 

La réponse à plusieurs urgences

La nouvelle est un grand soulagement pour les différentes écoles de musique, qui toutes composaient avec des environnements de travail difficiles. Le Conservatoire cantonal dans les portacabines de la rue du Scex, la HEMU sur deux sites dans des locaux inadaptés à l’excellence de l’enseignement dispensé par des professeurs de renom et l’EJMA provisoirement installée dans les locaux de l’ancien hôpital, rue de la Dixence. C’est d’ailleurs sous leur impulsion et leur réunion au sein de l’association Pôle musique que le projet a véritablement pu avancer politiquement. «Nous avons pu parler d’une seule et même voix et faire connaître nos besoins conjoints, ce qui a facilité le dialogue avec la Ville», se réjouit Thierry Debons, directeur du Conservatoire.

 

La charnière entre la section préprofessionnelle et la Haute école de musique sera renforcée.
Aurélien d’Andrès, directeur de la HEMU Valais-Wallis

 

Cette mutualisation, cette mise en commun des ressources et cette perspective de synergies possibles ont été porteuses. «Nous n’y voyons que des avantages», plaide Aurélien d’Andrès, directeur de la HEMU. «La rencontre entre professionnels et amateurs sur un même site, entre différents genres musicaux sera fertile. Et la charnière entre la section préprofessionnelle et la Haute école de musique sera renforcée.» On se souvient que le manque d’étudiants régionaux avait servi d’argument politique pour la fermeture du site neuchâtelois de la HEM Genève-Neuchâtel. Or, ce projet devrait aboutir à une hausse de niveau chez les jeunes talents régionaux, qui leur permettra d’intégrer plus facilement la HEMU Valais-Wallis.

Plusieurs pôles culturels pour la ville

Le futur pôle musical regroupera ainsi 1500 élèves et professeurs dans un cadre idéal. «Trouver un tel emplacement, avec des locaux déjà adaptés à l’enseignement, avec des espaces extérieurs, de la verdure, c’était une aubaine», se félicite le conseiller d’Etat Christophe Darbellay. Le canton met en effet à disposition gratuitement le site de la Sitterie, pour une durée de cinquante ans. «Et il participe pour un tiers au financement des travaux», rajoute-t-il. «Cette parfaite collaboration avec le canton me réjouit beaucoup», déclare quant à lui Philippe Varone, président de la ville. «Nous allons pouvoir offrir un outil de grande qualité à la jeunesse de la région et d’au-delà.»

Concrètement, le site s’articulera autour de six bâtiments. «La transformation des locaux occupés par la HES-SO ne nécessite pas de changement d’affectation, ni de modification importante», souligne Carole Schmid, conseillère municipale chargée des bâtiments et constructions. «Cinq des six bâtiments seront réaménagés pour les besoins des différentes écoles de musique et le dernier restera en réserve pour de futurs besoins.»

Ce pôle musical émergera donc prochainement, et le déménagement de l’Harmonie municipale qui occupe actuellement un bâtiment de l’ancien collège permettra sur ce dernier site l’établissement d’un pôle théâtral autour du Théâtre de Valère. Sous les châteaux, un pôle muséal est également en projet. Ces trois dispositifs renforceront indéniablement l’attractivité culturelle de la ville de Sion.

 

Les partenaires du pôle musique
La HEMU Valais-Wallis: 60 élèves et 28 professeurs
L’EJMA-Valais: 400 élèves et 30 professeurs
Le Conservatoire cantonal: 800 élèves et 62 professeurs
L’Harmonie municipale: 40 élèves, 65 musiciens et 7 professeurs

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

FormationPourquoi Sion doit se doter d'un pôle musicalPourquoi Sion doit se doter d'un pôle musical

Arts de la scèneCoup de théâtre sous Valère: deux directeurs remerciés et un nouvel élanCoup de théâtre sous Valère: deux directeurs remerciés et un nouvel élan

Coup de théâtre sous Valère

La Ville de Sion a annoncé ce mercredi des changements structurels majeurs pour ses deux théâtres municipaux. Un...

  18.06.2020 18:00
Premium

projetSion: faire des Collines le pôle muséal du cantonSion: faire des Collines le pôle muséal du canton

Top