09.04.2019, 09:00

Trop nombreux à Basse-Nendaz, plus de vingt élèves devront poursuivre leur scolarité en station

Premium
chargement
Trop nombreux à la Biolette à Basse-Nendaz, plus de trente élèves devront poursuivre leur scolarité en station.

Scolarité Surchargée, l’école primaire de la Biolette à Basse-Nendaz enverra plus de vingt de ses élèves à Haute-Nendaz à la rentrée scolaire 2019.

Jusque-là scolarisés à Basse-Nendaz, plus de vingt élèves poursuivront leurs études à Haute-Nendaz dès la rentrée prochaine. Un rééquilibrage dû à la surabondance d’élèves à Basse-Nendaz. «Les cours d’appui sont donnés dans la salle des maîtres», donne en exemple Olivier Crettenand, président de la commission scolaire et conseiller communal. A contrario, les effectifs dans la station de Haute-Nendaz sont en baisse. Un...

À lire aussi...

RepriseCoronavirus: 100 francs offerts à tous les AyentôtsCoronavirus: 100 francs offerts à tous les Ayentôts

GastronomieCrans-Montana, un nouveau chef au Crans Hotel & SpaCrans-Montana, un nouveau chef au Crans Hotel & Spa

DécryptagePourquoi Chamoson fait venir des pierres d’Italie pour sécuriser ses torrentsPourquoi Chamoson fait venir des pierres d’Italie pour sécuriser ses torrents

TerroirChamoson: à la découverte de la biodiversitéChamoson: à la découverte de la biodiversité

FormationSierre: une plateforme pour rapprocher les futurs apprentis et les patronsSierre: une plateforme pour rapprocher les futurs apprentis et les patrons

Top