Trop nombreux à Basse-Nendaz, plus de vingt élèves devront poursuivre leur scolarité en station

chargement

Scolarité Surchargée, l’école primaire de la Biolette à Basse-Nendaz enverra plus de vingt de ses élèves à Haute-Nendaz à la rentrée scolaire 2019.

 09.04.2019, 09:00
Premium
Trop nombreux à la Biolette à Basse-Nendaz, plus de trente élèves devront poursuivre leur scolarité en station.

Jusque-là scolarisés à Basse-Nendaz, plus de vingt élèves poursuivront leurs études à Haute-Nendaz dès la rentrée prochaine. Un rééquilibrage dû à la surabondance d’élèves à Basse-Nendaz. «Les cours d’appui sont donnés dans la salle des maîtres», donne en exemple Olivier Crettenand, président de la commission scolaire et conseiller communal. A contrario, les effectifs dans la station de Haute-Nendaz sont en baisse. Un...

À lire aussi...

EnergieA Sion, le chauffage à distance somnole sous le lit du RhôneA Sion, le chauffage à distance somnole sous le lit du Rhône

Liaisons plaine-montagneLe renouvellement du téléphérique Chalais-Briey-Vercorin va de l’avantLe renouvellement du téléphérique Chalais-Briey-Vercorin va de l’avant

ViticultureVendanges 2021: 8300 kg de raisin volé dans les vignes valaisannesVendanges 2021: 8300 kg de raisin volé dans les vignes valaisannes

FestivalLettres de soie: écrire aux gisants pour raviver la mémoire de MaseLettres de soie: écrire aux gisants pour raviver la mémoire de Mase

Les lieuxDécouvrez Evolène autrement avec une habitanteDécouvrez Evolène autrement avec une habitante

Top