Sion va doubler sa capacité hôtelière et espère se profiler comme une destination

chargement

Tourisme D’ici à 2024, avec l’inauguration de l’hôtel du futur quartier de Cour de Gare dont la première pierre a été posée mercredi, Sion comptera plus de 900 lits hôteliers. En 2020, seules 431 places étaient disponibles. La demande suivra-t-elle la croissance de l’offre? La ville et les hôteliers se disent optimistes face à ce pari sur l’avenir.

 07.10.2021, 17:00
Lecture: 5min
Premium
Le futur hôtel de Cour de Gare va porter à plus de 900 le nombre de lits hôteliers en ville de Sion.

Il y a d’abord le constat. Les lits manquent. Ponctuellement. «Pendant le festival de Sion sous les étoiles, par exemple, on refuse systématiquement du monde», relève François Rampone, président des hôteliers sédunois.

Il y a ensuite les projets. Pour pallier le manque. Et se profiler davantage sur la scène touristique. En septembre dernier, l’hôtel Moxy, du groupe américain Marriott, ouvrait ses portes dans le quartier de Champsec. Quelque 290 lits venaient alors étoffer l’offre....

À lire aussi...

FAITS DIVERSSion: grosse intervention pour un homme en détresse.Sion: grosse intervention pour un homme en détresse.

AviationCoup de pouce financier pour Sion et les aérodromes régionauxCoup de pouce financier pour Sion et les aérodromes régionaux

SocialSion: un an après son déménagement, l’OSEO fête l’inauguration de son nouveau bâtimentSion: un an après son déménagement, l’OSEO fête l’inauguration de son nouveau bâtiment

NominationSion: Pierre-Yves Debons à la tête du service Economie, innovation et tourismeSion: Pierre-Yves Debons à la tête du service Economie, innovation et tourisme

SantéLa Clinique romande de réadaptation de Sion et l’Uni de Genève cherchent à soulager vos douleursLa Clinique romande de réadaptation de Sion et l’Uni de Genève cherchent à soulager vos douleurs

Top