Sion: une plateforme solidaire avec les artistes

chargement

Soutien La Jeune Chambre internationale de Sion vient en aide à la culture en inaugurant un site internet qui veut rapprocher artistes et public.

 26.04.2021, 11:05
La dégustation oeno-littéraire du duo Mathieu Bessero-Belti et Marie Linder est l'une des propositions artistiques disponibles sur la nouvelle plateforme.

«Artisback.ch», le nom de la plateforme étrennée par la Jeune Chambre internationale de Sion (JCI). Le nouveau site internet se propose de mettre en relations artistes et public dans une période de relative jachère culturelle.

«Nous souhaitons soutenir et remercier les artistes qui nous transmettent régulièrement des émotions et nous considérons que la culture est un secteur économique à part entière et une activité essentielle à notre société», peut-on lire dans le communiqué de lancement.

Concrètement, un acteur culturel peut inscrire la prestation proposée sur un espace dédié avec le tarif souhaité et la JCI se charge de mettre en contact les protagonistes. Un autre onglet baptisé «performances» permet de parcourir les offres culturelles actuelles. Un appel est lancé aux artistes par la JCI pour enrichir le panel. Plus d’infos sur www.artisback.ch


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

AssouplissementCoronavirus et réouvertures: les petits lieux culturels jubilent, les grandes manifestations se désespèrentCoronavirus et réouvertures: les petits lieux culturels jubilent, les grandes manifestations se désespèrent

CovidCoronavirus et aides à la culture revues à la hausse: le soulagement d’Estelle RevazCoronavirus et aides à la culture revues à la hausse: le soulagement d’Estelle Revaz

Top