Sion: la vie de quartier en spectacle

chargement

Culture Spectacle en plein air de cet été, «Etat des lieux» se joue à Sion du 3 au 17 août prochain. Sept citadins excentriques se dévoilent dans une représentation déambulatoire au cœur de la capitale.

 31.07.2018, 12:00
Les artistes du spectacle «Etat des lieux» en pleine ville de Sion.

«Quand les chiens auront des jambes, les poules auront des poils.» Accompagnés par les Chiens-Mobiles – ou adolescents sur roulettes – on découvre en balade un musée anthropologique à même la rue: témoignages, opinions et revendications, aux yeux des passants.

Le spectacle en plein air proposé cette année à Sion, du 3 au 17 août, met à l’honneur la vie de quartier et ses différents personnages bien typiques. Le public part à la rencontre de sept habitants à la forte personnalité répartis dans le quartier de Saint-Guérin: petits et grands découvrent alors leur façon d’être et pénètrent dans leur intimité, avec la possibilité d’interagir avec les acteurs.

Pour René-Claude Emery – acteur valaisan dont les talents sont appréciés partout en Romandie – interagir avec le public et jouer dans un lieu ouvert soumis aux aléas d’un quartier réel et vivant sont de vrais défis: «C’est stimulant mais c’est aussi perturbant, car je ne peux pas vraiment me reposer sur quelque chose.» Et puis, celui qui est aussi parfois écrivain ou metteur en scène ajoute: «Je ne pense pas que l’improvisation soit ma force.»

René-Claude Emery

Cinq représentations par soir

Quelle modestie, René-Claude Emery est certainement prêt: il a travaillé son monologue durant trois semaines avant que la troupe se réunisse. «Nous nous sommes retrouvés une semaine et demie avant la première pour créer des liens, car le public ne nous voit pas jouer ensemble et les liens doivent alors provenir du texte lui-même.» Mais le plus grand défi reste d’être assez endurant pour jouer avec la même intensité durant les cinq représentations de chaque soir. «Des fois j’oublie ce que j’ai dit. Je ne sais plus si c’était il y a deux ou vingt-deux minutes.» Mais tout ça fait partie du spectacle: «On ne peut pas tout maîtriser et d’ailleurs, c’est le but.»

«Etat des lieux» a été repris et adapté à tous les âges par Mali Van Valenberg à partir d’un texte de Jean Cagnard. Produit par la compagnie Jusqu’à m’y fondre de Sierre, le spectacle rassemble principalement des acteurs valaisans. En plus de René-Claude Emery, on retrouve ainsi Pauline Epiney, Marie-Emmanuelle Perruchoud, Mali Van Valenberg, Margarita Sanchez, Christian Cordonier, et Fred Mudry, mais aussi cinq jeunes amateurs et des petits musiciens du conservatoire de Sion. Selon Lucie Rausis, assistante, «au-delà d’une représentation haute en couleurs, c’est un vrai mélange de générations et un pont entre les arts.» Rendez-vous à Saint-Guérin pour découvrir tout ça.

Elodie Sermet

 

Tous les soirs – sauf les lundis – du 3 au 17 août, cinq départs entre 19 h et 20 h 20 (toutes les vingt minutes), à l’amphithéâtre de Saint-Guérin. Plus d’informations sur www.etatdeslieux.ch.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

SpectacleSion en lumières: Vivaldi pour une dernière saison?Sion en lumières: Vivaldi pour une dernière saison?

Top