12.08.2020, 16:15
Lecture: 4min

Sion: la pouponnière repensée pour plaire aux enfants

Premium
chargement
Rénovée et agrandie, la pouponnière de Champsec a tenté de limiter le plus possible la frontière entre intérieur et extérieur.

Préscolarité La pouponnière valaisanne a rouvert ses portes lundi à Champsec. Au terme d’un an et demi de travaux, devisés à 6 millions de francs, la plus grande nurserie-crèche de la capitale peut accueillir 146 bambins. Qui plus est, dans de meilleures conditions. Visite.

Un garçonnet enjambe les marches de l’escalier extérieur avec entrain. Pour la troisième fois. Et toujours avec le sourire aux lèvres. A l’étage inférieur de la pouponnière valaisanne, située dans le quartier de Champsec à Sion, Carole Pont Bourdin, du bureau sédunois Mijong architecture design, observe la scène avec satisfaction. «Ça me fait plaisir de voir que les enfants se sont approprié le concept qu’on avait imaginé sur papier.»

 

On a fait en sorte que les...

À lire aussi...

SociétéEn Valais, certains parents doivent désormais prouver qu’ils travaillent pour avoir une place en crèche ou UAPEEn Valais, certains parents doivent désormais prouver qu’ils travaillent pour avoir une place en crèche ou UAPE

Tribune libreLes crèches, bientôt un service public? Le billet de Mathias ReynardLes crèches, bientôt un service public? Le billet de Mathias Reynard

CréditsCoronavirus: le Conseil des Etats veut aussi soutenir les crèches et le tourismeCoronavirus: le Conseil des Etats veut aussi soutenir les crèches et le tourisme

JeunesseLa première UAPE-crèche-nurserie de la vallée d’EntremontLa première UAPE-crèche-nurserie de la vallée d’Entremont

Top