02.12.2019, 17:30

Sion: Cœur à cœur se greffe sur la place du Midi

chargement
Le cube de Cœur à cœur prendra vie du 14 au 20 décembre.

Caritatif Cœur à cœur, l’opération caritative de la RTS en faveur des enfants victimes de violence, se tiendra pour la première fois dans la capitale valaisanne. Coup d’envoi le 14 décembre prochain.

Faire palpiter la flamme de l’entraide. Depuis peu, trois containers se dressent sur la place du Midi, à Sion. Des infrastructures qui, dès le 14 décembre et six jours durant, feront du marché de Noël la capitale romande de la solidarité.

L’opération Cœur à cœur, estampillée RTS, va lever des fonds en faveur des enfants victimes ou témoins de violences, de négligences ou d’abus en Suisse. En 2018, à Lausanne, plus de 1,5 million de francs avaient ainsi été récoltés.

Après Vaud, le Valais

A l’occasion de sa 4e édition, Cœur à cœur s’exporte pour la première fois en dehors de la capitale vaudoise. «Nous avons la volonté de tourner en Suisse romande pour davantage de visibilité», explique Catherine Saidah, responsable des relations médias de la RTS. «L’opération était bien installée du côté de Lausanne, mais c’est une nouvelle aventure qui commence. Nous comptons énormément sur les Valaisans pour qu’ils se déplacent en nombre.» En 2020, la production et ses 150 collaborateurs poseront leur valise dans une autre ville romande.

Au début, il y a beaucoup d’excitation. Mais pendant une semaine, on prend cher.
Jonas Schneiter, animateur Cœur à cœur

Sans arrêt pendant six jours

A partir du 14 décembre prochain, Tania Chytil, Jonas Schneiter et Philippe Martin se relaieront tour à tour dans le «cube» jusqu’au vendredi suivant. Les trois animateurs assureront une diffusion en direct, 24 heures sur 24. «Au début, il y a beaucoup d’excitation. Mais pendant une semaine, on prend cher. Sans le soutien du public, on n’y arrivera pas», sourit Jonas Schneiter qui n’hésite pas à utiliser la métaphore sportive. «Un marathonien n’a aucune difficulté sur les premiers kilomètres, mais au bout d’un certain temps, il a besoin d’être porté par ses supporters.» L’appel est lancé. Et il vient du cœur.

Davantage de visibilité

Cette mouture sédunoise trouvera une résonance inédite auprès du public. En effet, pour la première fois, l’opération sera diffusée sur La Première (et non sur Option Musique). De plus, quelque sept radios régionales – contre quatre en 2018 – participeront au rayonnement de l’émission à travers la Suisse romande. En Valais, Rhône FM et Radio Chablais se sont jointes au mouvement.

Un bassin d’auditeurs plus large présage-t-il davantage de fonds? «L’objectif est de dépasser le montant de 2018 (ndlr: environ 1 520 000 francs)», glisse Catherine Saidah. «Les attentes sont plus grandes cette année», acquiesce Jonas Schneiter. Mais selon lui, la réussite de l’opération ne se mesure pas à l’importance de la cagnotte. «Le but est de mobiliser toujours plus de personnes derrière la cause que l’on défend.»


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

TransportsSierre: le Tribunal administratif fédéral rejette les arguments des opposants au pont BeaulieuSierre: le Tribunal administratif fédéral rejette les arguments des opposants au pont Beaulieu

MusiqueUn nouvel éclat pour le duo Mnémosyne, à découvrir au Théâtre InterfaceUn nouvel éclat pour le duo Mnémosyne, à découvrir au Théâtre Interface

FinancesA Conthey, un budget 2020 «légèrement déséquilibré» accepté à l'unanimitéA Conthey, un budget 2020 «légèrement déséquilibré» accepté à l'unanimité

Assemblée primaireLens accepte de subventionner la transition énergétiqueLens accepte de subventionner la transition énergétique

Conseil communalSion: Marylène Volpi Fournier reprendra l’économie, l’innovation et le tourismeSion: Marylène Volpi Fournier reprendra l’économie, l’innovation et le tourisme

Top