28.11.2012, 14:51

Sierre: FairTrace suit le T-shirt à la trace

chargement
Le premier T-shirt Fair Trace, présenté par David Werlen.

 28.11.2012, 14:51 Sierre: FairTrace suit le T-shirt à la trace

Par Pascal CLAIVAZ

GENIE Une entreprise sierroise vient de se distinguer en inventant un code QR à coudre sur les textiles, permettant ainsi de suivre le processus de fabrication des vêtements.

La HES-SO, par son institut Informatique de gestion sous la direction du professeur Michael Schumacher, a résolu  le casse-tête de la traçabilité des textiles fabriqués dans le Sud. A la onzième conférence internationale sur le Web sémantique (ISWC 2012) à Boston (USA), l’institut a présenté sa solution permettant de suivre le processus entier de production de vêtements au moyen d’applications mobiles.

C’est l’équipe d’Icare qui s’y est collée sous mandat de l’entreprise vaudoise Importexa. Car jusqu’ici une telle synthèse sous forme de code QR ( type de code barre en deux dimensions ou code matriciel  datamatrix) était impossible à trouver. Il fallait l’inventer. Cela a été fait, notamment par les ingénieurs Bruno Alves et David Werlen. En attendant la constitution d’une start-up ad hoc, au sein du TechnoArk valaisan.

Ce code barre que l’on peut coudre sur des T-Shirt ou des polos, par exemple en provenance du Bengladesh, permettra de savoir si les usines qui les fabriquent suivent les normes de sécurité incendie, paient les salaires minimum, paient les prestations sociales, refusent d’engager des enfants, n’utilisent pas de colorants toxiques et se servent de cotons respectueux de l’environnement qui, eux aussi, ont été récoltés selon les normes salariales et sociales susmentionnées. Chaque étape de chaque sous-traitant est consignée sur un formulaire. Ces formulaires sont à leur tour synthétisés dans les QR code FairTrace. Et en boutique l’acheteur pourra contrôler, grâce à son application smartphone, que tous les critères ont bel et bien été remplis. 


Top