29.11.2019, 20:00

Sierre – Crans-Montana: l’association de défense des usagers du funiculaire veut construire un omnibus

chargement
Un train omnibus de ce style, qui pourrait transporter quelque 35 passagers, permettrait de maintenir les arrêts intermédiaires.

Transports Dans le cadre du projet de rénovation de la ligne du funiculaire Sierre-Montana-Crans, F’unis, association de défense des usagers, propose la construction d’un véhicule complémentaire qui desservirait tous les arrêts.

L’affaire fait grand bruit depuis un peu plus d’une année. Le projet de la compagnie SMC pour la rénovation de la ligne centenaire du funiculaire reliant Sierre à Montana, qui a été mis à l’enquête, a suscité une énorme vague de protestations. L’association F’unis, fondée en septembre 2018 et forte de 167 membres défendant les intérêts des usagers de la ligne, milite pour le maintien des six arrêts intermédiaires. Quatre de ces arrêts devraient être supprimés dans la nouvelle configuration pour permettre d’effectuer trois courses à l’heure contre deux actuellement. Pour contrer ce projet, une pétition a été signée par 9432 personnes à ce jour.

Vendredi, F’Unis a présenté «une solution alternative», comme l’a décrite Dominique Rouvinet, président de l’association: la construction d’un véhicule autonome supplémentaire qui desservirait tous les arrêts intermédiaires, comme actuellement. Le projet Funibus, c’est le nom du véhicule, a été conçu par le bureau d’ingénieurs Paul Glassey, spécialisé dans la construction de funiculaires.

Des installations à construire

«Nous pourrions ainsi augmenter la capacité du funiculaire existant en maintenant les arrêts intermédiaires», explique Paul Glassey. «Comme il n’est pas possible d’augmenter la capacité de transport sans supprimer les arrêts intermédiaires, nous voudrions introduire un train omnibus sur ce tracé.» Ce train omnibus cohabiterait avec le direct et il faudrait construire une deuxième installation, avec des voies d’évitement et un aiguillage supplémentaire à mi-parcours.»

Avec le Funibus, la capacité de transport serait de 120 personnes pour le direct, comme actuellement, et de 40 personnes pour l’omnibus, avec des arrêts possibles sur demande. «Le funibus pourrait même suffire dans 60 à 70% du temps», note encore Paul Glassey.

A lire aussi : SMC: la suppression des arrêts du funiculaire est toujours d’actualité

50% plus cher

Coût du Funibus? Environ 10 à 12 millions de francs de plus que les 25 millions que coûterait le projet de la SMC. «Ce n’est pas plus cher qu’un télésiège, mais cela dure beaucoup plus longtemps», note Dominique Rouvinet. «Nous voulons favoriser la mobilité douce, dans le respect de l’environnement, et éviter le transfert du rail à la route.»

Du côté de la société SMC, le directeur, Patrick Cretton, déclare que l’idée doit être prise en compte. «Mais il faut voir si c’est réalisable techniquement sur le terrain, si le financement peut être trouvé et si le projet entre dans les plans fédéraux. Nous attendons de voir le dossier de présentation. Nous sommes toutefois surpris de l’incohérence des membres de l’association: sans notre projet, le leur ne verra pas le jour.»

Au final, c’est à Berne que tout se décidera.

A lire aussi : F’unis: 8745 signatures et le soutien du Conseil d’Etat pour une réflexion sur le maintien des arrêts SMC

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

TransportsSierre: le Tribunal administratif fédéral rejette les arguments des opposants au pont BeaulieuSierre: le Tribunal administratif fédéral rejette les arguments des opposants au pont Beaulieu

MusiqueUn nouvel éclat pour le duo Mnémosyne, à découvrir au Théâtre InterfaceUn nouvel éclat pour le duo Mnémosyne, à découvrir au Théâtre Interface

FinancesA Conthey, un budget 2020 «légèrement déséquilibré» accepté à l'unanimitéA Conthey, un budget 2020 «légèrement déséquilibré» accepté à l'unanimité

Assemblée primaireLens accepte de subventionner la transition énergétiqueLens accepte de subventionner la transition énergétique

Conseil communalSion: Marylène Volpi Fournier reprendra l’économie, l’innovation et le tourismeSion: Marylène Volpi Fournier reprendra l’économie, l’innovation et le tourisme

Top