16.08.2018, 10:06

Publibike cherche une solution pour mieux verrouiller ses vélos

chargement
A Sion et Sierre, personne n'a pour l'instant tenté de pirater le système de cadenas.

 16.08.2018, 10:06 Publibike cherche une solution pour mieux verrouiller ses vélos

Polémique A Berne, la moitié des bicyclettes du système de vélos en libre service Publibike a été forcée. A Sion et Sierre, aucun problème n'a été constaté pour l'instant. Publibike planche sur un système pour corriger le tir.

Dans la capitale fédérale, 350 vélos du système Publibike sont dans la nature. La faute a une faille qui permet de facilement déverrouiller le cadenas électronique et donc d'utiliser un vélo sans abonnement et surtout sans payer sa location. "Nous sommes actuellement en train de récupérer les vélos et de les ramener dans les stations", annonce Urs Bloch, porte-parole de Carpostal et Publibike. 

A Sion et Sierre, villes qui proposent également des vélos en libre-service, aucun problème n'a été constaté pour l'instant. "On espère ne pas être confrontés à la même situation. Il n'y a pas de signaux qui nous laissent penser que des gens seraient tentés de forcer les cadenas", prévient le porte-parole qui n'exclut pas que les agissements bernois aient été réalisés de manière concertée.

Dans tous les cas, Publibike recherche activement une solution pour sécuriser son système. La société devrait communiquer vendredi sur la parade trouvée. 


À lire aussi...

MobilitéLes vélos en libre-service PubliBike débarquent à SierreLes vélos en libre-service PubliBike débarquent à Sierre

MobilitéSion: PubliBike modernise son réseau de vélos en libre-serviceSion: PubliBike modernise son réseau de vélos en libre-service

Top