14.09.2018, 15:59

Première mondiale à l’EPFL de Sion, qui invente un nouveau type de panneaux photovoltaïques

chargement
Marc-André Berclaz (directeur de l’antenne EPFL Valais), le professeur Andreas Züttel et le professeur Mohammad Nazeeruddin posent devant le panneau photovoltaïque en perovskite.

Découverte Les chercheurs de l’antenne valaisanne ont découvert un moyen de produire des panneaux photovoltaïques en perovskite. Cette innovation pourrait révolutionner le marché.

Actuellement, les panneaux photovoltaïques sont majoritairement fabriqués à base de silicium. La Chine règne en maître sur ce marché. Cette hégémonie pourrait néanmoins être bouleversée par les recherches de l’EPFL Valais. Les équipes du professeur Mohammad Khaja Nazeeruddin travaillent en effet sur des panneaux composés de perovskite.

 

 

 

Le premier modèle a été testé avec succès récemment. «Nous sommes parvenus à stabiliser les perovskites, ce qui était la principale difficulté», note Mohammad Khaja Nazeeruddin. Le processus n’en est qu’à ses débuts, mais il pourrait révolutionner le marché. «Les perovskites sont nettement moins coûteuses que le silicium. Cette innovation permettrait de proposer des panneaux moins chers et donc de les fabriquer ici», note Marc-André Berclaz, directeur de l’antenne valaisanne de l’EPFL.

En plus du coût, ces panneaux pourraient aussi proposer des rendements énergétiques plus importants que les modèles actuels et être plus efficaces au niveau de la durée de vie.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

InnovationSion: le futur des énergies s’écrit plus que jamais à l’EPFLSion: le futur des énergies s’écrit plus que jamais à l’EPFL

Haute écoleSciences de l'énergie: l'EPFL classée 2e mondialSciences de l'énergie: l'EPFL classée 2e mondial

Top