Nendaz: entre son siège et sa moitié, le conseiller a tranché

chargement

Politique Un conseiller communal a dû donner son congé car il épousait la fille d’un autre collègue élu. Aux yeux de la loi, beau-père et beau-fils ne peuvent siéger au sein d’un même exécutif. Nos explications.

 23.06.2018, 05:30
Premium
A Nendaz, un conseiller communal a dû démissionner car il épouse la fille d’un autre conseiller.

Il y a des démissions forcées qui sont douloureuses. D’autres plus joyeuses. Le départ d’Antoine Baechler est de celles-là. Elu en 2016, le Nendard a dû quitter son siège à la municipalité. Par amour. En épousant samedi dernier la fille de Jean-Charles Bornet, son collègue au Conseil et camarade de parti, le PLR a provoqué un cas d’incompatibilité. Il...

À lire aussi...

POLITIQUESaint-Gingolph: démission sur fond de polémiquesSaint-Gingolph: démission sur fond de polémiques

Top