01.10.2019, 14:08

Nendaz crée de l’énergie renouvelable avec ses eaux potables

chargement
A Siviez, Bastien Moesching, chef de projet, Francis Dumas, président de la commune de Nendaz et Philippe Délèze, directeur de SEIC-Télédis présentent l'une des nouvelles stations de turbinage de Nendaz.

RENOUVELABLE La commune de Nendaz inaugurait mardi ses trois nouvelles stations de turbinage. L’objectif? Créer de l’énergie 100% renouvelable à partir de ses eaux potables.

La commune de Nendaz, labellisée Cité de l’énergie, s’est lancé le défi de créer de l’énergie 100% renouvelable avec ses eaux potables. «Nous voulons créer une interaction entre livraison d’eau potable et production d’énergie», résume Philippe Délèze, directeur de SEIC-Télédis. «Jusque-là, des coupe-pressions étaient installés à l’entrée des réservoirs et leur rôle était de détruire ou de dissiper l’énergie», explique Bastien Moesching, chef du projet.

Désormais, ces valves sont remplacées par des turbines afin de profiter de la pression d’eau pour créer de l’énergie. «Au lieu d’en détruire on en fait, ce qui est bien plus intéressant et bien plus intelligent», sourit le chef de projet.

Au total, 750 000 kWh par an seront produits par les installations, une quantité non négligeable puisqu’elle équivaut à la consommation de 170 ménages.

A lire aussi : Le label cité de l’énergie renouvelé pour quatre ans

En tout, trois turbines ont été installées sur le territoire de la commune, en aval de la station de traitement de Pramounet d’où arrivent les eaux de sources et du Barrage de Cleuson. A Siviez et à Sofleu, les machines ont été installées dans des petits chalets de bois qui se fondent dans le décor. A Haute-Nendaz, la turbine a trouvé sa place dans un bâtiment existant.

1,375 million d’investissement

Réparti à parts égales entre la commune de Nendaz et la Seic, le coût total de ces infrastructures s’élève à 1,375 million. «Il s’agit d’un investissement important qui nous permet de mettre en valeur une ressource naturelle et renouvelable dont notre commune a la chance de disposer en abondance», se réjouit Francis Dumas, président de la commune de Nendaz.

«A noter que deux des trois turbines sont au bénéfice du programme de promotion des énergies renouvelables suisses, le SRI (Système de rétribution de l’injection), ce qui permettra de rentabiliser l’infrastructure dans un délai inférieur à vingt ans», explique encore Bastien Moesching.
 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

La belle histoireCoronavirus: pour prendre des nouvelles des plus de 70 ans, la commune d’Anniviers lance 508 coups de filCoronavirus: pour prendre des nouvelles des plus de 70 ans, la commune d’Anniviers lance 508 coups de fil

La belle histoire du jourCoronavirus: la chanson «La tendresse» résonne chaque soir à MaseCoronavirus: la chanson «La tendresse» résonne chaque soir à Mase

DéchetsCoronavirus: les personnes malades ou en quarantaine doivent renoncer pour l'instant au tri des déchetsCoronavirus: les personnes malades ou en quarantaine doivent renoncer pour l'instant au tri des déchets

PandémieCoronavirus: à Savièse, la première séance de crise remonte au 14 marsCoronavirus: à Savièse, la première séance de crise remonte au 14 mars

EpidémieCoronavirus: à Crans-Montana, une mère et son fils créent des vidéos drôles pour booster le moral des internautesCoronavirus: à Crans-Montana, une mère et son fils créent des vidéos drôles pour booster le moral des internautes

Top