Nax et Mase dos à dos à propos de la fusion

chargement

Mont-Noble Un sondage a questionné les citoyens de la commune au sujet d’une éventuelle fusion. Si Nax se tourne largement vers Sion, Mase n’a d’yeux que pour le val d’Hérens.

 21.06.2018, 20:01
Nax lorgne sur Sion alors que Mase se tourne vers la vallée.

Mont-Noble est prête à se relancer dans l’aventure de la fusion. Sur ce point, la commune qui regroupe depuis 2011 les villages de Nax, Vernamiège et Mase, s’accorde. L’enquête menée auprès de la population démontre que cette volonté de fusionner est partagée par 63% des votants, à parts égales dans les différents villages. Fusionner oui. Mais avec qui?  

A lire aussi : Hérens: maintenant ou jamais

Les habitants de Mont-Noble avaient le choix entre Sion, le val d’Hérens, Grône ou Saint-Martin. Sion sort en tête avec 152 voix, contre 132 pour le val d’Hérens, 110 pour Saint-Martin et 22 seulement pour Grône (ndlr: il était possible de cocher plusieurs réponses). 

Désaccord des villages 

Si le résultat global prône une Fusion avec la plaine, l’analyse du sondage par villages soulève de vives divergences. Nax soutient largement la fusion avec Sion par 103 voix contre 62 pour le val d’Hérens. Vernamiège est partagé, avec 22 votes pour la plaine et 20 pour la vallée. A Mase, par contre, c’est le val d’Hérens qui est plébiscité par 45 personnes contre 20 pour Sion. 

A lire aussi : Fusion: Mont-Noble sonne-t-elle le glas du val d'Hérens?

Bernard Bruttin n’est pas surpris. Pour le président de la commune, ces résultats sont le reflet d’une certaine pensée véhiculée depuis la fusion de 2011. «Mase se sent délaissé au profit de Nax. Certaines personnes n’ont pas encore fait le deuil de la fusion, bien qu’ils y aient été favorables à l’époque.» Jean-Pierre Ammon, seul Masate au Conseil communal, constate que «Mase a toujours été plus proche, géographiquement, socialement et humainement de Saint-Martin». Aujourd’hui, l’homme constate un village de Mase à deux vitesses, avec les pures souches encore marquées par des querelles passées et les gens de l’extérieur, dont il fait partie, totalement  étrangers à ces bisbilles. «Et malgré ce décalage, il existe une très belle complicité entre les deux groupes.»

A noter que parmi les autres sujets abordés dans le sondage, le projet de liaison câblée entre Bramois et Nax suit la même tendance que la fusion. Largement soutenue à Nax, elle est refusée par 79% des Masates. Les résultats, aujourd’hui bruts, seront analysés pas le Conseil communal en août prochain, avant la tenue d’un atelier citoyen en automne. 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

SondageFusion: le Val d'Hérens doit-il ne faire qu'un ?Fusion: le Val d'Hérens doit-il ne faire qu'un ?

Top