07.06.2018, 18:09

Ligne THT Chamoson-Chippis: plusieurs pylônes se retrouvent en zones de danger

chargement
Certains pylônes de la future ligne sont dans des zones de danger.

Energie Le rapport du géologue cantonal Raphaël Mayoraz est sans appel. Plusieurs pylônes de la ligne THT Chamoson-Chippis se retrouvent dans des zones de danger.

L’Office fédéral de l’énergie (OFEN) a demandé en 2015 au géologue cantonal de se déterminer sur l’implantation de deux pylônes de la ligne THT Chamoson-Chippis. Dans les demandes émanant de l’OFEN, Raphaël Mayoraz devait aussi être entendu sur les dangers inhérents à l’emplacement d’autres géants d’acier. Et le rapport est sans appel. «Pour au moins trois pylônes, l’autorisation de construire de l’OFEN est contraire aux règles fédérales et cantonales en vigueur en matière de construction en zones de danger naturel.»

A lire aussi: Ligne THT Chamoson-Chippis: les opposants au tracé aérien reprennent espoir

Concernant les glissements de terrain ou les chutes de pierres, plusieurs pylônes se situent dans des zones instables notamment à Chippis ou entre Salins et Les Agettes. «Pour les glissements de terrain, des mesures sur au moins trois ans sont une exigence minimale pour permettre une évaluation objective des mesures à prendre. A l’heure actuelle, ces mesures sont toujours inexistantes.» Contacté, l’OFEN n’a pas répondu à nos sollicitations, mais des ajustements seront assurément nécessaires dans le tracé ou lors de la construction pour garantir la sécurité. 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top