Les torrents chantent patoisant

chargement

SAINT-MARTIN Vingt et un panneaux de signalétique touristique en patois jalonnent désormais la commune au gré de ses cours d’eau.

Par joëlle anzévui
  29.12.2015, 23:45
Premium
Bien visibles depuis la route, les panneaux de signalisation des torrents écrits en patois attirent l’attention sur les cours d’eau et sur la musicalité du franco-provençal.

Après les communes pilotes de Bagnes et Nendaz, c’est au tour du val d’Hérens d’accueillir un chapelet de panneaux désignant en patois local, chacun de ses torrents. Bien repérables, ces calligraphies mélodieuses mettent l’accent sur un pan de patrimoine valaisan que représente le franco-provençal mais aussi sur ces filets d’eau qui échappent si souvent au regard. A Saint-Martin, les...

À lire aussi...

RencontrePortrait de compagnie: «Jusqu’à m’y fondre» ou l’art de se couler dans les faillesPortrait de compagnie: «Jusqu’à m’y fondre» ou l’art de se couler dans les failles

Conseil généralÀ Vétroz, le choix d’une fiduciaire divise les pouvoirsÀ Vétroz, le choix d’une fiduciaire divise les pouvoirs

TEMOIGNAGE«Comme tout le monde, j’avais vu des films policiers mais je n’étais pas préparé à deux jours de prison»«Comme tout le monde, j’avais vu des films policiers mais je n’étais pas préparé à deux jours de prison»

MobilitéFuniculaire Sierre-Montana-Crans: trois variantes pour maintenir les arrêts intermédiairesFuniculaire Sierre-Montana-Crans: trois variantes pour maintenir les arrêts intermédiaires

CultureSion: Les Dilettantes créent des univers dans la vieille villeSion: Les Dilettantes créent des univers dans la vieille ville

Top