25.08.2015, 16:10

Les plantes sauvages à croquer

Premium
chargement
1/3  
Par SOPHIE DORSAZ (TEXTES) SACHA BITTEL (PHOTOS)

SAINT-LUC L'ethnobotaniste François Couplan dispense des cours de gastronomie sauvage cette semaine au gîte du Prilet. Reportage avec un passionné des plantes depuis quarante ans.

"Observez, touchez, sentez puis goûtez les plantes. Je veux que vous preniez contact avec elles pour stimuler votre créativité" , lance l'ethnobotaniste français François Couplan en introduction au stage gastronomique qu'il donne toute la semaine à Saint-Luc. Autour de lui, une vingtaine de personnes venues de France, de Belgique ou des Etats-Unis écoutent attentivement les conseils du docteur ès...

À lire aussi...

PatrimoineNendaz, Hérémence et environs: le mystérieux Déserteur héros d’une bande dessinéeNendaz, Hérémence et environs: le mystérieux Déserteur héros d’une bande dessinée

La belle histoire du jourCoronavirus: quand les physios remercient par le geste les soignants de l’hôpital de SionCoronavirus: quand les physios remercient par le geste les soignants de l’hôpital de Sion

TourismeCrans-Montana: une diminution de 16% des nuitées hôtelièresCrans-Montana: une diminution de 16% des nuitées hôtelières

SérieNos artisans ont du talent: le bijoutier créateur Laurent Gillioz imagine des univers magiquesNos artisans ont du talent: le bijoutier créateur Laurent Gillioz imagine des univers magiques

Bon planNendaz: de nouvelles sculptures en bois à admirerNendaz: de nouvelles sculptures en bois à admirer

Top