Les amortissements consentis par Funiculaire St-Luc/Chandolin SA provoquent une perte de 656 000 francs

chargement

Finances La politique d’amortissements mise en place par Funiculaire St-Luc/Chandolin SA provoque un déficit considérable. Malgré une situation rendue également compliquée par la pandémie, la société de remontées mécaniques reste optimiste.

 13.10.2021, 12:13
Premium
Les amortissements consentis par Funiculaire St-Luc/Chandolin SA lors de l'exercice 2020-2021 provoquent une perte de 656 000 francs.

L’exercice 2020-2021 de Funiculaire St-Luc/Chandolin SA se solde par une perte nette de 656 257 francs. Ces chiffres rouges ont été présentés le 2 octobre dernier à l’assemblée des actionnaires. Président du conseil d’administration, Olivier Salamin attribue ce déficit à la politique d’amortissement «très active» mise en place par la société depuis plusieurs années. 

En 2020-2021, ces amortissements se sont montés à 1,7 million de francs. Un chiffre dans la lignée de celui de l’exercice précédent. «Pour présenter des chiffres noirs à nos...

À lire aussi...

GastronomieDidier de Courten met ses connaissances au service des remontées mécaniques de Grimentz-ZinalDidier de Courten met ses connaissances au service des remontées mécaniques de Grimentz-Zinal

EconomieValais: les Remontées mécaniques valaisannes plaident pour une large ouverture hivernaleValais: les Remontées mécaniques valaisannes plaident pour une large ouverture hivernale

Remontées mécaniquesInauguration et chiffres rouges pour les remontées mécaniques de Grimentz-Zinal SAInauguration et chiffres rouges pour les remontées mécaniques de Grimentz-Zinal SA

BaisseTourisme: la météo a plombé le début de saison des remontées mécaniquesTourisme: la météo a plombé le début de saison des remontées mécaniques

ParlementGrand Conseil: les remontées mécaniques n’auront pas davantage d’aides à fonds perduGrand Conseil: les remontées mécaniques n’auront pas davantage d’aides à fonds perdu

Top