23.10.2017, 09:00

Cinéma: le Valaisan David Maye dévoile une ode à la vie avec "Les Grandes traversées"

Premium
chargement
Dans "Les Grandes traversées", David Maye a filmé le quotidien d'une famille, la sienne, confrontée à la maladie. Son long-métrage, où vie et mort dialoguent sereinement, livre un profond message d'espoir.

 23.10.2017, 09:00 Cinéma: le Valaisan David Maye dévoile une ode à la vie avec "Les Grandes traversées"

cinéma Le réalisateur valaisan David Maye dévoile «Les Grandes traversées», son premier long-métrage. L’intimité de sa propre famille s'y fait vecteur d’universel, dans un quotidien où l'amour et l'espoir conjurent la noirceur de la mort.

Tout a démarré par l’un de ces besoins viscéraux qui poussent à aller vers quelque chose sans vraiment y être préparé. Parce que l’on sait que le Chemin vaut la peine d’être fait. Cette étincelle, le Valaisan David Maye l’a ressentie ce jour si particulier de novembre 2014. Sa maman combat alors un cancer depuis trois ans déjà,...

Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !

À lire aussi...

cinémaNyon: trois films valaisans en sélection à Visions du RéelNyon: trois films valaisans en sélection à Visions du Réel

cinéma"Se dire au revoir", le dernier projet du cinéaste valaisan David Maye"Se dire au revoir", le dernier projet du cinéaste valaisan David Maye

Top