04.08.2017, 23:39

Le Valais en manque de foin

Premium
chargement
Lors de la première coupe, Bertrand Pillet de Vétroz a rentré deux fois moins de bottes de foin que lors d’une année ordinaire.
Par jean-yves Gabbud

agriculture Le gel et la sécheresse ont aussi touché les prés. Certains producteurs de lait se demandent s’ils parviendront à respecter les directives de l’AOP Raclette.

Le Valais déplorait déjà des pertes dans la viticulture et l’arboriculture. Il risque désormais de manquer sévèrement de foin. «C’est une catastrophe», lance l’agriculteur Bertrand Pillet. Sur son domaine des Grandes Iles à Vétroz, la baisse de production est énorme. «Une année ordinaire, pour la première coupe, nous faisons 220-230 bottes, cette année nous en avons 113.» Le gel...

À lire aussi...

TourismeCrans-Montana: une diminution de 16% des nuitées hôtelièresCrans-Montana: une diminution de 16% des nuitées hôtelières

SérieNos artisans ont du talent: le bijoutier créateur Laurent Gillioz imagine des univers magiquesNos artisans ont du talent: le bijoutier créateur Laurent Gillioz imagine des univers magiques

Bon planNendaz: de nouvelles sculptures en bois à admirerNendaz: de nouvelles sculptures en bois à admirer

Ligne THTGrône: il sort sa carabine contre des ouvriers de la ligne THTGrône: il sort sa carabine contre des ouvriers de la ligne THT

DistinctionRencontre avec les «rookies» valaisans 2021 de Gault & Millau, Simon et Régis BagnoudRencontre avec les «rookies» valaisans 2021 de Gault & Millau, Simon et Régis Bagnoud

Top