02.07.2019, 17:00

Le val d’Hérens star du téléjournal de TF1

chargement
Jean-Pierre Pernaut a présenté le val d'Hérens comme un grand bol d'air offert aux téléspectateurs.

Visibilité Toute la semaine, le val d’Hérens s’affiche sans complexe et en toute simplicité dans le téléjournal de 13 H de TF1. L’émission compte six millions de téléspectateurs au quotidien.

Le lac bleu d’Arolla, les pyramides d’Euseigne ou les alpages avec des modzons défilent avec poésie et légèreté sur les petits écrans. Il est 13 heures passées et le téléjournal de TF1 bat son plein avec ses six millions de téléspectateurs quotidiens. Dans le cadre des séries d’été de son bulletin d’informations, la première chaîne de télévision française s’était mise en quête d’une vallée suisse portée sur la culture et les traditions. Leur choix s’est arrêté sur le val d’Hérens. Présentés par Jean-Pierre Pernaut comme «un grand bol d’air offert aux téléspectateurs», quatre reportages diffusés toute la semaine font découvrir à nos voisins français les richesses de la vallée hérensarde.

Demande relayée par Suisse Tourisme

«Nous avons été contactés par Valais Wallis Promotion, eux-mêmes informés par Suisse Tourisme de la requête de TF1», se souvient Florian Pannatier, responsable marketing et coordination des offices du tourisme d’Hérémence, Evolène région et Saint-Martin. Attirées par le programme concocté par ce dernier, les caméras de TF1 se sont posées, sans frais, dans la région mi-juin dernier. «Le tournage a dû se réaliser en deux temps car les dates des inalpes n’arrêtaient pas de changer», se souvient celui qui a accompagné l’équipe de TF1 sur le terrain. «La journaliste a été profondément marquée par les personnages qui peuplent la vallée, raconte-t-il. Souvent intimidés aux premiers abords, ils étaient finalement heureux de partager et de parler des richesses de leur région.»

Pittoresque mais pas cliché

Lundi, au cours d’un reportage pittoresque mais pas «cliché», les téléspectateurs de TF1 ont ainsi découvert l’univers des reines. L’audience a posé un pied à l’inalpe de Saint-Martin et rencontré un éleveur d’Evolène, le passionné Marius Pannatier. Mercredi, la lumière est mise sur la fabrication du fromage d’alpage et la raclette. Jeudi, honneur au patrimoine bâti avec un arrêt, sans nul doute, à la fameuse église d’Hérémence. Enfin, le dernier épisode diffusé vendredi sera consacré au patrimoine culturel du val d’Hérens, faisant résonner à travers tout l’Hexagone le mélodieux son du patois. A ne pas manquer.

 

Pour visualiser le premier épisode, cliquez ici.  


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top