14.08.2020, 05:30
Lecture: 4min

Le mystère du tir de la louve de Mayoux reste entier

Premium
chargement
La louve telle qu'elle avait été retrouvée à Mayoux, dans le val d'Anniviers, en février 2017.

Braconnage Malgré plusieurs expertises et une longue enquête, l’auteur du tir illégal d’une louve en 2017 dans le val d’Anniviers n’a pas été retrouvé. La justice a classé l’affaire.

Le tir illégal d’une louve en 2017 à Mayoux, dans le val d’Anniviers, restera probablement impuni. Les poursuites contre le principal suspect, un chasseur de la région, ont été abandonnées et une ordonnance de classement signée par le Ministère public.

«L’enquête n’a pas permis de mettre en cause cette personne, ni de trouver l’auteur du tir», indique le procureur général valaisan Nicolas Dubuis.

A lire aussi: Le Groupe Loup Suisse offre une récompense de 10...

À lire aussi...

LoupTrois enfants ont découvert le corps de la louve abattue à Mayoux à 50 mètres des maisons. L'un deux raconte...Trois enfants ont découvert le corps de la louve abattue à Mayoux à 50 mètres des maisons. L'un deux raconte...

LoupValais: la louve abattue illégalement en Anniviers a été identifiéeValais: la louve abattue illégalement en Anniviers a été identifiée

braconnageLouve abattue dans le Val d'Anniviers: le WWF réclame une sanction exemplaireLouve abattue dans le Val d'Anniviers: le WWF réclame une sanction exemplaire

Top