25.09.2020, 15:00
Lecture: 4min

Lave torrentielle de Chamoson: le plan d'urgence de la commune n'aurait pas été respecté

Premium
chargement
La voiture emportée avec ses deux occupants stationnait à quelques mètres de ce pont.

Lave torrentielle L’émission "Temps présent" a révélé jeudi que le plan d'urgence de la commune de Chamoson n'a pas été respecté, le soir de la lave torrentielle d'août 2019. De quoi questionner l’argument de la fatalité, souvent évoqué comme la cause des deux décès tragiques.

Que se serait-il passé si le pompier de piquet avait reçu l’alerte orage MétéoSuisse, comme le stipule le plan d’urgence? La RTS, qui a diffusé jeudi une enquête sur la lave torrentielle d’août 2019 à Chamoson, formule cette question embarrassante pour la commune.

Alors que l’enquête pénale devrait être bouclée vers la fin de l’année, le magazine «Temps présent» remet en cause l’argument de la fatalité, souvent évoqué comme la cause malheureuse de la mort de Lisa, une fillette française de 6...

À lire aussi...

Drame de ChamosonDrame de Chamoson: «Il est inconcevable que nous ne retrouvions pas Lisa»Drame de Chamoson: «Il est inconcevable que nous ne retrouvions pas Lisa»

Drame de ChamosonDrame de Chamoson: l’avocat de la famille de Lisa remonté contre certains acteurs du dossierDrame de Chamoson: l’avocat de la famille de Lisa remonté contre certains acteurs du dossier

Dangers naturelsAprès le traumatisme de la lave torrentielle, Chamoson se blinde face aux oragesAprès le traumatisme de la lave torrentielle, Chamoson se blinde face aux orages

Après le traumatisme, Chamoson se blinde

Près d’un an après la lave torrentielle meurtrière, la commune a blindé ses cours d’eau contre les crues. Travaux,...

  01.07.2020 18:00
Premium

Top