29.01.2020, 18:40
Lecture: 5min

La fin de l'ACCM est actée, le Haut-Plateau devant une page blanche

Premium
chargement
Sur la question de l'ACCM, la tension est palpable entre Martial Kamerzin, président d'Icogne, David Bagnoud, président de Lens, et Nicolas Féraud, président de Crans-Montana.

Crans-Montana Première association de communes du canton, l’ACCM va disparaître. Contraints par la volonté de Crans-Montana, Lens et Icogne ont accepté de réfléchir à une nouvelle forme de gouvernance commune.

Le divorce était pressenti, il est désormais réel. L’Association des communes de Crans-Montana (ACCM) disparaîtra d’ici à un ou deux ans sous sa forme actuelle. La décision a été prise en commun par les Conseils communaux de Lens, Icogne et Crans-Montana, le 20 janvier dernier. «Tenant compte de la décision de Crans-Montana de quitter l’ACCM, les communes travailleront désormais sur l’élaboration d’un nouveau concept de gouvernance», écrivent-elles dans un message commun. Lens et Icogne n’ont donc pas...

À lire aussi...

Planification intercommunaleAssociation des communes de Crans-Montana: retour en arrière ou instance obsolète?Association des communes de Crans-Montana: retour en arrière ou instance obsolète?

Planification intercommunaleCrans-Montana menace de quitter l’association des communes du Haut-PlateauCrans-Montana menace de quitter l’association des communes du Haut-Plateau

Top